Closing final pour Artemid Senior Loan

Closing final pour Artemid Senior Loan

Par Luc Bontemps – le 6 octobre 2015

La filiale commune de Capzanine et d’Admiral Gestion clôt à 345 M€ la récolte de son premier fonds de dette, déjà investi à hauteur d’un tiers.

Pari réussi pour Artemid, la filiale commune de Capzanine et d’Admiral Gestion dédiée au financement senior des ETI. Avec une collecte de 345 M€ pour son premier fonds elle a dépassé de 45 M€ l’objectif qu’elle s’était fixée au début de sa commercialisation, en octobre dernier. Baptisé Artemid Senior Loan et établi sous forme de FCT, le véhicule avait pour rappel fait l’objet de deux closing intermédiaires, dont le second en avril 2014 à hauteur de 200 M€ (lire ci-dessous). Au final, il compte une quinzaine de LP’s, tous des assureurs ou groupes mutualistes français, à l’exception du Fonds Européen d’Investissement (FEI) qui les a rejoint récemment.

Dix lignes en portefeuille

Artemid Senior Loan apporte des financements senior de type « in fine » à 5 ou 7 sept ans, principalement à des entreprises françaises cotées ou non cotées, dont le chiffre d’affaires est compris entre 50 M€ et 1 Md€. Pouvant miser jusqu’à 50 M€ par dossier, il intervient soit en tant qu’arrangeur ou co-arrangeur, soit dans le cadre de syndications. « Nous fournissons essentiellement des financements corporate, et consentons également quelques financements d’acquisition mais pour des opérations dont le levier d’endettement reste très modéré, inférieur à 3,5 fois l’Ebitda », précise Annie-Laure Servel, l’une des deux associés d’Artemid avec Fabrice Alliany. A ce jour, leur équipe, qui recrutera prochainement un second chargé d’affaires, a déjà investi un tiers du nouveau FCT dans une dizaine de lignes, dont Bruneau, Châteauform’, Flash Europe et Linedata (lire ci-dessous).

Consulter en PDF